Comment éviter les larmes et les cris au moment du coucher ?

Il n’est pas toujours facile d’inciter les enfants à aller au lit. Entièrement plongé dans ses jeux, il arrive que l’enfant pleure et pousse des cris quand vous le couchez. C’est une situation assez déstabilisante pour certains parents. Les cris et les larmes peuvent avoir un impact sur le sommeil des enfants. Pour qu’il puisse dormir en toute sérénité, il est important d’adopter les bons réflexes pour préparer l’enfant à la phase d’endormissement.

Accepter la difficulté

Pour trouver une meilleure approche, il est important que décélère les raisons de ces refus d’aller au lit. Un enfant qui a du mal à s’endormir peut avoir une énergie trop débordante ou qu’il y a quelque chose qui préoccupe son esprit. Il se peut que des monstres imaginaires puissent le perturber dans sa phase d’endormissement. Ces monstres peuvent être le fruit d’un sentiment de frustration ou d’une inquiétude concernant les événements de la journée ou ce qui pourrait se passer le lendemain.

Prendre conscience de son anxiété

L’anxiété chez un enfant est souvent le fruit d’une réalité qui l’entoure. Souvent, il se manifeste par des monstres ou d’une sorcière s’il fait face à des petites angoisses, mais ses peurs s’agrandissent, alors celles-ci se personnifient avec les cambrioleurs voire même avec les terroristes. L’enfant a du mal à trouver le sommeil, car il n’arrive pas à déclencher le processus d’endormissement. Pour l’aider, vous devez déterminer les raisons de cette angoisse et trouver les mots justes pour le rassurer.

Créez un environnement calme avant que l’enfant n’aille au lit

Si l’enfant déborde encore d’énergie alors que l’heure du coucher arrive, alors il dispose encore d’une importante activité nerveuse. Il ne sait pas comment réduire l’énergie qui domine son corps. Pour faciliter la phase d’endormissement, il est important d’instaurer un environnement de calme autour de lui, et ce, avant même qu’il n’aille se coucher. Pour l’aider à se calmer, il est primordial de lui proposer une activité moins énergique comme les coloriages ou encore les jeux de cartes.

Restez à ses côtés quand il s’en dort

Votre présence rassurera l’enfant. Il peut dormir en toute confiance même si vous ne faites rien pour l’aider à s’endormir. Vous n’avez pas besoin de négocier, vous devez juste l’accompagner dans sa phase d’endormissement pour qu’il puisse dormir en toute tranquillité. Généralement, l’enfant se laisse déborder par ses émotions. Pour qu’il puisse s’endormir facilement, vous devez faire des exercices de respiration simple avec lui. Cela l’aidera à se détendre et se calmer pour dormir plus facilement.

Mettre en place un rituel avant le coucher

Pour s’en dormir, l’enfant a besoin de retrouver ses repères pour trouver le sommeil plus tranquillement. Il est important que le rituel ne crée pas de stress supplémentaires. Vous n’avez pas besoin de faire une grande liste des choses à faire, mais juste une activité qui permettra à l’enfant de favoriser la phase d’endormissement. Le plus important c’est d’offrir une qualité relationnelle qui le prépare à s’endormir. Vous pouvez par exemple lui lire une histoire, faire une prière, lui faire prendre un long bain, écouter de la musique avec lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post